Association des Descendants de Chouans et Vendéens

Pierre Caillet

Né le 27 Décembre 1769 aux Fougerets (Morbihan), Pierre Caillet est le fils de Pierre Caillet (1729-1793). Garde Gruyer de la Seigneurie de Rieux à Glénac et de Marie Guillemette Danet (1737-1804). La Famille Caillet demeure aux Loulais en la Commune de Saint Jacob proche de l’Oust.


Ancien élève du Collège de Vannes et du Collège de Marine, Pierre Caillet est menacé dès 1791 par les dragons de Lorient pour avoir manifesté son attachement au Roi. Poursuivi en 1792 pour le même motif avec toute sa famille, il prit part à l’insurrection de 1793, courut jour et nuit en 1794 avec monsieur de Cacqueray, officier vendéen pour rétablir le parti du Roi. Il fut attaché à l Etat Major du Comte de Silz et du Général Cadoudal, nommé en 1795 Lieutenant-Colonel chargé de la comptabilité sous le Comte de Sol de Grisolles.Pierre Caillet prit part aux affaires de la Gacilly en 1794, de Carentoir, Muzillac et à nouveau de la Gacilly en 1795, de Carentoir et Béganne en 1796, puis de Grandchamp en 1799 ; Il fut notamment un des sept qui avec Le futur Lieutenant Général de Sol de Grisolles prirent la ville de La Gacilly dont les habitants étaient armés.


En 1805, il épouse en Arradon Marguerite Agathe Françoise Boquet (1786-1883) qui lui donnera 16 enfants dont de nombreux futurs officiers de marine.


Pierre Caillet fut emprisonné puis mis en surveillance jusqu’en 1811. 


Il devint professeur de mathématiques à l’Ecole Royale de Navigation de Paimboeuf et fut nommé en 1815 Chef de la 1ere Cohorte de la Garde Navale Royale de cette ville.


Il reçut à partir de 1816, sous la Restauration, une pension militaire équivalente à celle d’un capitaine d’active pour services rendus dans l’Armée Catholique et Royale de Bretagne.


Il est aussi le frère ainé de François Elisabeth Caillet, Capitaine de l’Armée Royale de Bretagne sous le Comte de Silz. Son jeune frère commanda les régions de Glénac, Saint Martin et les Fougerets et se vit remettre le fusil d’honneur à la Restauration.


Pierre Caillet est l’Auteur du Livre (le Manuel du Navigateur – 1818) qui lui faudra une notoriété mathématique réelle puisque que son ouvrage contient une solution très pratique (calcul de latitude) qui sera attribuée à tort par les Anglais à Mr James Ivory, mathématicien écossais mais qui ne l’a donnée qu’en 1821.


Directeur et professeur d’hydrographie a l’Observatoire de la Marine de Nantes, Pierre Caillet fut nommé Examinateur Hydrographe de la Marine par Ordonnance du Roi (1829). Chevalier de la Légion d’Honneur (1829), Chevalier du St Sépulcre et Membre de la Société Académique de Nantes, Pierre Caillet est mort le 14 Décembre 1839 à l ’âge de 70 ans et enterré à Vannes.


Sources bibliographiques
Partie bibliographique se rapportant à sa période Chouanne 
Etat de service de Mr Pierre Caillet / Armée Royale de Bretagne
1816 : pension militaire équivalente à celle d’un capitaine d’active pour services rendus dans l’Armée Royale
(Fonds SDH Vincennes Fonds 1791-1847 (Carton 633)
Sources : Chouannerie à Redon / Glénac/ La Gacilly
Répertoire général de biobibliographie bretonne par René Kerviler (Les Bretons Tome Septième)
Association Bretonne / Congrès de Guérande (pages 43 et 44) 
« Révolution et Chouannerie au Pays de Redon «- livre du Comte de Gouyon 
« Un Chef de la Chouannerie Bretonne -Le General Louis de Sol « - livre d’Erlannig
Chevalier du St Sépulcre : décoration conservée par ses descendants de génération en génération
Partie se rapportant à sa vie civile (Mathématicien, astronome et hydrographe)
Auteur du Livre « Le Manuel du Navigateur « - Nantes, imprimerie Forest 1818, in-8, 244 pages. Ouvrage rare et qui contient une solution très pratique sur le calcul de latitude.
Sources : Professeur d’hydrographie, Directeur de l’Observatoire de la Marine de Nantes, Examinateur Hydrographe de La Marine
« Les observatoires de la Marine au 19eme Siècle, lieux de formation pour les marins » -Dossier la formation des marins au gré des marées (2eme Partie) par Olivier Sauzereau , Astrophotographe et Docteur en Histoire des Sciences - Centre Francois Viete -Université de Nantes
« Nantes au temps de ses observatoires « -Livre d’Olivier Sauzereau
1829 : Chevalier de La Légion d’Honneur - Base Eléonore
1829 : Ordonnance du Roi qui nomme Mr Caillet Examinateur Hydrographe de la Marine - Article 43 / page 178